La Douce'Heure Maman
Accompagnatrice à la parentalité et périnatalité à Brunoy

Le site www.ladouceheuremaman.com est temporairement désactivé...

Si vous êtes le propriétaire de ce site, merci de contacter rapidement l'hébergeur.

  • Hébergeur : Simplébo
  • Site : www.simplebo.fr
  • Téléphone : 01 84 17 49 76

Marine TABBARA, La Douce'Heure Maman, votre auxiliaire de puériculture/formatrice petite enfance à Brunoy

Marine TABBARA

Auxiliaire de puériculture/formatrice petite enfance

28 ans, de formation Auxiliaire de Puériculture ; professionnelle de la petite enfance depuis plus de 10 ans ; formatrice petite enfance depuis 5 ans et enfin je réalise mon rêve, l’aboutissement d’un long chemin et le résultat d’une passion indéniable pour le monde de la petite enfance ; être dans l’accompagnement à la parentalité et périnatalité.

Ma passion dans ce domaine à commencé dès mon plus jeune âge et s’est renforcée avec les années en une véritable vocation.

Mon souhait le plus cher est d’accompagner les parents dans leur rôle le plus important et parfois difficile, dans leur aventure remplie de joies, de doutes, de peurs, d’incompréhension mais surtout d’amour.

Redonner confiance aux parents plus particulièrement à Maman sur ses capacités et son incroyable instinct !

Mon slogan : Des Racines Pour des Ailes !   

 

Marine TABBARA, accompagnatrice à la parentalité et périnatalité à Brunoy

Mon Histoire...

Le commencement

Depuis mon jeune âge, je suis attirée par les métiers de science et de la petite enfance. Mon parcours scolaire et professionnel a été guidé par ces attirances. C’est donc naturellement qu’après quatre ans de baccalauréat professionnel Transformation Laboratoire Contrôle Qualité Agricole (deux ans de BEP et deux de BAC), je choisis de préparer le concours d’entrée à l’école d’auxiliaire de puériculture, par correspondance au CNFDI. Déterminée, je le passe seulement dans une école, à l’IFSI de la Croix-Rouge dans le 78, celle qui est la plus proche de mon domicile. 

En Avril 2013 je suis admise parmi les dix premières sur deux cents, ce qui me vaut d’avoir l’intégralité de la formation prise en charge par la Mairie de Paris, ainsi qu’un contrat d’apprentissage en alternance. Je ne le sais pas encore, mais je m’apprête à passer dix huit mois riches et intenses ! Cette formation est une vraie révélation, elle me permet de passer de l’étape « passion » à une véritable « vocation » pour le métier de la petite enfance. J’ai pu travailler en crèche, en halte- garderie, en maternité, en néonatologie, aux urgences pédiatriques de nuit comme de jours, et en EME enfants polyhandicapés. J’obtiens mon diplôme d’auxiliaire de puériculture en Décembre 2014. 

En Février 2016 une opportunité s’ouvre à moi, un rêve se réalise, je prends un poste d’auxiliaire de puériculture aux urgences pédiatriques à l’hôpital Necker enfants malades de Paris. Puis une nouvelle aventure s’offre à moi.

L'aventure

Je pars avec mon Mari en expatriation à Dubaï, cette expérience durera 3 ans et demi. Je fais la connaissance d’une crèche française connue.

Mon chemin démarre par un poste en tant qu’éducatrice française, l’équivalent d’auxiliaire de puériculture au sein de la crèche. Au bout de quelques semaines, je remarque la déficience de la qualité d’accueil des enfants et j’observe certaines situations de maltraitances et de « douces violences ». Je décide de dénoncer ceci à la directrice et de mettre des choses en place sans grand succès, je lui fais donc part de mon désir de quitter la crèche. Ne voulant pas que je parte, celle-ci profite de la venue du directeur général des crèches Dubaï pour arranger un entretien, afin que je puisse relater les soucis rencontrés. Le jour de l’entrevue, je suis stressée mais déterminée à exposer les faits, avec au fond de moi un espoir de changement.

 A ma grande surprise, à la fin de mon récit le directeur m’avoue que les crèches sont en faillite et me propose un poste, un challenge ; j’ai quelques mois pour former toutes les professionnelles des quatre crèches, en m’assurant de la sécurité physique, affective des enfants ainsi que de l’hygiène et du confort. Je dois veiller à la bonne organisation des classes (l’aménagement de l’espace, gérer le temps, les activités proposées, les effectifs aux normes) et mettre en place un curriculum simple et parlant. Tout ceci en collaboration avec une conseillère pédagogique.

L'aventure continue

C’est au travers de cette année intense que j’ai découvert un autre angle du métier de la petite enfance (le management, savoir gérer une équipe entière…) et j’ai beaucoup appris sur ma personne, sur mes capacités et sur la confiance que je me porte à moi même. Cette expérience est pour moi une autre révélation ; apporter ma bienveillance, mes capacités, que ce soit de réflexion, d’observation, d’analyse, d’écoute, de coordination etc.… sans que ce soit limité seulement à une classe ou à un groupe d’enfants mais à une structure entière (enfants, parents, professionnelles) : apporter tout simplement ma contribution. 

 En février 2019 avec mon mari, pour plusieurs raisons nous décidons de quitter Dubaï et d’entreprendre un tour d’Asie de 6 mois et demi en sac à dos. Pendant ces mois d’enrichissement humain, je fais une rétrospection sur mon parcours professionnel.

A notre retour je deviens officiellement pour la France auto-entrepreneur formatrice petite enfance puis commence mon activité fin 2020 d’accompagnatrice à la parentalité et à la périnatalité et depuis quelques mois celle-ci prend vie sous la forme de La Douce’Heure Maman.

Des Racines Pour Des Ailes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion